Autrefois simple Mas de la commune disparue de Saint-Sébastien-de-Cassagnas, Le Triadou tient son nom d'un héritage : l'élevage y a laissé son empreinte.

En effet, en ce lieu, se triaient les bêtes revenues du pâturage sous la conduite d'un berger communal. L'élevage des brebis fut l'une des composantes majeures de l'économie des garrigues montpelliéraines.
Celui-ci disparu, Le Triadou a effectué sa reconversion vers le vin. La vigne est restée la seule culture et l'homme de la terre a dû s'adapter, se tournant vers la production de vin. Un vin qui a acquis ses lettres de noblesse dans le cadre du terroir du Pic Saint-Loup.
Aujourd'hui, les vignerons du Pic Saint-Loup ont obtenu des vins d'une qualité remarquable.


Le Triadou, appartenant à l'aire de production de ces nectars, est donc un point de chute pour quelques découvertes gustatives.
Sur la paroisse, une petite église d'origine pré-romane rassemblait régulièrement les fidèles. Il en subsiste une partie, connue sous le nom de La Clastre (nom régional à prendre dans le sens de presbytère). Celui-ci jouxte l'édifice.
Au XIXe siècle, le délabrement du lieu de culte n'incita pas à sa reconstruction et un nouveau bâtiment fut élevé : l'église actuelle. 

  • Aire de jeux
  • Patrimoine historique
  • Patrimoine préhistorique
Le Triadou

Mairie du Triadou
38 Grand'rue
04 67 55 25 80
Mail
Site Internet

Patrimoine et culture au Triadou

  • Eglise La Clastre (pré-romane)
  • Station préhistorique
  • Villa romaine
  • Viticulture : La commune est classée AOP Languedoc et AOP Pic Saint-Loup

Les partenaires de l'Office de Tourisme du Grand Pic Saint-Loup au Triadou :