Pic Saint-Loup

Entre Petite Camargue et Pic Saint-Loup, le village de Saint-Jean-de-Cornies s'est établi sur l'un des nombreux puechs qui s'élèvent dans une zone de garrigues Montpelliéraines, plantées de vignes. Saint-Jean-de-Cornies s'est étendu à partir d'un très petit noyau de peuplement avec jardins implanté autour de la petite église romane, ancienne dépendance du château de Montlaur tout proche (commune de Montaud) qui échut au baron se Murles à la fin du XVe siècle. C'est au XIIe siècle que furent édifiées les deux chapelles latérales formant aujourd'hui les bras du transept. La nef a en effet été construite au XIXe siècle en empiétant sur l'ancien cimetière. L'église possède une horloge (fin du XIXe siècle) à double cadran fonctionnant avec un mécanisme commun. L'on sait peu de chose sur ce petit village de la plaine viticole situé à l'écart des grands axes de communication. Comme d'autres, Saint-Jean-de-Cornies n'a dû se développer réellement qu'à partir de l'intensification de la culture de la vigne au XVIIIe et surtout XIXe siècles. Il exista toutefois une villa gallo-romaine non loin du centre actuel, prouvant ainsi une certaine ancienneté de l'occupation du lieu. 

SAINT-JEAN-DE-CORNIES

Saint-Jean-de-Cornies

Mairie de Saint-Jean-de-Cornies
Adresse
04 67 86 88 50
Site Internet
Facebook

Patrimoine et culture à Saint-Jean-de-Cornies

  •  Eglise romane (XIIème siècle, transformée au XIXème siècle)