Par Nicolas Gaidet chercheur en écologie

Que se passe-t-il sur le chemin, le bord de rivière, le pré derrière chez nous, lorsque nous ne sommes pas là ?

Une web-série pour découvrir, au fil des saisons, cette faune invisible et surprenante avec qui nous partageons nos territoires. Filmées dans un rayon de 10 km, ces images révèlent comment humains et non-humains fréquentent tour à tour les mêmes sites. Prendre conscience de ce monde vivant qui nous entoure… Renouer le contact avec nos voisins… S’interroger sur notre manière de vivre ensemble…

Episode 1 : Un territoire, entre chien et loutre

Prendre conscience de ce monde vivant qui nous entoure… Renouer le contact avec nos voisins animaux… S’interroger sur notre manière de vivre ensemble.

Par ordre d’apparition : faucon crécerelle, trailer, grimpeur, fouine, hibou grand-duc, automobiliste, belette, genette, blaireau, chevreuil, renard, sanglier, promeneur, chien, loutre.

Vignettes Vies à Vies - Nicolas GAIDET

Episode 4 : Mars, un sentier partagé

Les sentiers de randonnée suivis par les humains sont, la nuit venue, aussi largement fréquentés par différentes espèces animales. Elles tirent profit de ces sentiers ouverts pour se déplacer plus facilement en forêt lors de leur recherche de nourriture. Mais le tracé de ces sentiers constitue aussi un point de repère pour s’orienter. Certains grands arbres ou troncs couchés, qui sont pour nous de simples détails du paysage, sont pour ces espèces de véritables balises qu’elles utilisent pour se représenter la « carte » de leur territoire. 

Par ordre d’apparition : écureuil, trailer, mulot, fouine, genette, blaireau, renard, loutre.

Episode 6 : Mai, de battre mes ailes ont commencé

Les crêtes rocheuses sont des sites privilégiés de course et de randonnée. C’est aussi un lieu de vie de nombreuses espèces animales. Fin mai, les jeunes hiboux grands-ducs s’aventurent en dehors du nid où ils ont passé les deux derniers mois. Ces escapades leur permettent de développer leurs muscles avant l’envol. Leurs parents vont continuer à les nourrir pendant plusieurs semaines dans la falaise où ils vagabondent.

Avec leur taille imposante (jusqu’à 70 cm de haut et 1m70 d’envergure) ces superprédateurs se nourrissent d’une grande variété de proie, depuis les rongeurs jusqu’aux petits carnivores (jeunes renards, genettes…) et même des rapaces (buses, faucons, chouettes…). Chez certains couples, les hérissons sont une proie de prédilection. Leurs piquants sont une bien maigre protection face à ce rapace puissant.

Vies-à-Vies est une œuvre originale de Nicolas Gaidet, inspirée de son travail de recherche au sein d’un collectif du Cirad qui interroge la manière de représenter la place des non humains dans notre quotidien et dans la gestion de nos territoires.

Vies-à-Vies c’est l’occasion de rendre visible la faune qui vit juste autour de nous, pour prendre conscience de sa présence et de sa proximité avec nos propres vies. C’est aussi l’opportunité de recréer un lien sensible avec ces animaux en se familiarisant avec leur quotidien, à proximité de nos activités ordinaires. C’est une invitation à s’interroger sur la manière d’habiter ensemble, humain et non humains, sur un territoire partagé.

Réalisation – Image – Son – Post Production : Nicolas Gaidet
Dessins – Images supplémentaires : Tanguy Daufresne
Musique : Samuel Vène
Graphisme : Solène Drouin

Episode 8 : juillet, quand on se promène au bord de l’eau

Juillet, les rivières attirent les adeptes de baignade, descente en canoë et autres piqueniques en bord de l’eau. Ces rives ombragées sont aussi des lieux où se concentre la vie animale. C’est donc un lieu de chasse privilégié pour les prédateurs. Les genettes parcourent environ 3 km chaque nuit à la recherche de nourriture. Elles ne sortent qu’une fois la nuit tombée et rentrent dans leur gite bien avant le lever du jour. À la différence des renards et des fouines qui consomment une quantité importante de fruits et d’insectes, les genettes se nourrissent en large majorité de petits mammifères. Les mulots, en particulier, sont leurs proies de prédilection sur ce territoire. 


Par ordre d’apparition : renard, baigneur, loutre, genette, chauve-souris, mulot, fouine, sanglier, blaireau, chevreuil, canoéiste.

Retrouvez l'intégralité des reportages de "Vies à Vies" sur la chaine Youtube Vies à Vies