La légende des trois ermites

Description

Lorsque le comte Renaud mourut, ses trois fils, Loup, Guiral et Alban restèrent avec leur mère, dame Renaude en leur château d'Esparon, en Cévennes. Ayant atteint l'âge où l'amour s'immisce dans la vie, leurs sentiments se tournèrent secrètement vers la même dame, orpheline, belle, sage et de bonne lignée, Irène, du château de Vivieures, élevé sur le rebord de la falaise de l'Hortus.

Les trois frères avaient chacun leurs qualités, mais toutes étaient nobles si bien qu’Irène ne sut auquel donner son cœur. Après réflexion, elle leur proposa donc partir aux Croisades en Terre Sainte et d'épouser celui qui, au retour, aura fait preuve du plus de courage et de bravoure.

Les années passèrent puis, Guiral, Loup et Alban retournèrent au pays, mais ce fut pour croiser un cortège funéraire se dirigeant vers la chapelle Notre-Dame d'Aleyrac, celui d'Irène qui, consumée de chagrin, avait succombé.

Désespéré, ils décidèrent de se consacrer à l'amour de Dieu. Ils firent don de tous leurs biens et chacun se dirigea vers un sommet de la région pour y continuer sa vie en ermite. Chaque année, le jour de l'anniversaire d'Irène, ils se promirent d'allumer un grand feu, seul lien qu'ils maintiendraient entre eux. Pendant longtemps, les feus brûlèrent chaque année la veille de la Saint-Jean d'été. Puis, les feux s'éteignirent l'un après l'autre, les trois ermites quittant le monde des vivants.

En leur souvenir, les populations donnèrent à chacun de leur refuge le nom de leur ermite. C'est ainsi qu'un sommet des Cévennes devint le Mont Saint-Guiral, la puissante butte qui s'élève près de Nant prit le nom de Saint-Alban, alors que le sommet des garrigues montpelliéraines devint le Pic Saint-Loup.

Contact
Office de Tourisme du Grand Pic Saint-Loup
Téléphone(s): 
  • 04 67 55 09 59
  • 04 48 20 05 28
Courriel :
Langues parlées
Français

Tél St Mathieu de Tréviers : 04 11 95 05 75
Tél St Martin de Londres : 04 67 55 09 59