Château de Montferrand

Saint-Mathieu-de-Tréviers
Description

Le château de Montferrand fait partie intégrante du Pic Saint-Loup, tant par sa situation sur la crête abaissée de la montagne que par l'histoire de ce secteur des hautes garrigues montpelliéraines. Monument médiéval dominant le territoire, le château offre également un superbe panorama.

Un peu d'histoire

Le château de Montferrand appartint aux comtes de Melgueil qui furent aussi, à partir de 1215, évêques de Maguelone puis, plus tard, de Montpellier – eux-même placés sous la seule suzeraineté du pape. Le château était tenu par un bayle, un capitaine ou un châtelain suivant les époques qui avait toute délégation du comte y compris sur le territoire  appartenant en propre aux évêques et qui fut appelé la val de Montferrand.

Construit, à la toute fin du XIe siècle (pour la partie la plus ancienne), la forteresse ne fut jamais une demeure seigneuriale bien qu'un des évêques de Montpellier y séjourna à la fin de sa vie au XVIe siècle. Excepté durant les guerres de religion du XVIe siècle (1574) au cours desquelles les protestants réussirent à s'en emparer. L'un des seigneurs de Cambous (de Viols-en-Laval) réussit à la reprendre dix ans plus tard et y apporta certains aménagements, de même que son successeur Jean-Antoine de Ratte. De ce fait, ce dernier éprouva des difficultés à le remettre aux prélats.

Après que Montpellier fut assiégé pendant près d'un mois et demi par les troupes de Louis XIII afin de pouvoir entrer dans la ville – place forte protestante – le roi souhaita voir démanteler Montferrand jugé trop dangereux pour l'autorité royale. Toute résistance étant inutile, l'évêque Croissy de Colbert en demanda lui-même la destruction (1698).

Personne n'étant venu acheter les matériaux, le monument fut livré aux caprices du temps et peu à peu tomba en ruine. Totalement délaissé de tous, il n'en reste donc que peu de vestiges et il est difficile de réaliser la configuration du lieu telle qu'elle était encore au XVIIe siècle.

Accès non-autorisé : la promenade aux ruines du Château de Montferrand est non-conventionnée, voire les sentiers privés. S'y rendre est donc dangereux et demeure sous l'entière responsabilité des randonneurs.

Un projet de réhabilitation est à l'étude, mené par la Communauté de Commune du Grand Pic Saint-Loup.

Localisation
Contact
Office de Tourisme du Grand Pic Saint-Loup
Téléphone(s): 
  • 04 67 55 09 59
  • 04 48 20 05 28
Courriel :
Langues parlées
Français

Tél St Mathieu de Tréviers : 04 11 95 05 75
Tél St Martin de Londres : 04 67 55 09 59